Information

Retrouvez toutes les informations concernant le Coronavirus - COVID-19 sur http://www.vresse-sur-semois.be/fr/coronavirus/

Avertissement

Suite au COVID-19

Certaines manifestations peuvent êtres annulées.

Merci de vous renseigner au préalable au +32 (0) 61 29 28 27

Coche verte
Centre Touristique et Culturel
Vous êtes ici : Accueil / Découvrir / Patrimoine / Le Camp du Maquis des Blaireaux à Vresse

Le Camp du Maquis des Blaireaux à Vresse

Sur le secteur de la Basse-Semois (Groupe D), il y eut plus de 20 camps de maquisards lors de la dernière guerre mondiale. Suivant les circonstances de cette guerre, ils furent abandonnés, rasés par l’ennemi ou reconstruits ailleurs. Impossible, ici, de les décrire tous.

Nous avons choisi celui des « Blaireaux » parce qu’il est le seul à avoir été remis en état après la guerre et à être entretenu comme témoin de la vie du Maquis. Vous pouvez encore vous faire une idée de ce que comportait un camp et du cadre d’exception dans lequel il se situait. Vous y verrez des baraques-dortoirs, un abri pour la cuisine, un réfectoire, une cave pour les vivres, un autel en pierre et une petite esplanade pour les prises d'armes : le mât où le drapeau était hissé tous les jours.

Ce camp des Blaireaux, situé sur les hauteurs boisées au relief tourmenté, au nord de Vresse, était introuvable pour les profanes. Même la fumée de son feu ne pouvait être aperçue de nulle part. Ce camp, à l’instar des autres, était tout un art de dissimulation dans la forêt ardennaise. Par sécurité supplémentaire, le camp avait … le téléphone relié discrètement à une maison sûre de Vresse qui pouvait donner l’alerte et surtout renseigner les allées et venues allemandes dans la Basse-Semois. Cela permettait de mieux préparer les sabotages, embuscades et autres parachutages d'armes.

Si vous avez suivi le circuit automobile « La Route du Maquis » parce que vous souhaitiez vous replonger ou apprendre ce qu’était la vie de ceux qui défendaient la démocratie et la liberté, allez découvrir le Camp des Blaireaux. Pour ce faire, à Vresse, empruntez la rue de la Chapelle qui vous conduira jusqu’au hameau de Conrad. Au lieu-dit « Grand-Croix » existe un abri d’accueil aménagé avec un panneau commémoratif et didactique. Cet abri est le point de départ de promenades pédestres balisées conduisant au Camp des Blaireaux et à la Chapelle du Flachis.

Ils sont les témoins d’un peuple non conquis dans un pays conquis.

Actions sur le document