Information

Retrouvez toutes les informations concernant le Coronavirus - COVID-19 sur http://www.vresse-sur-semois.be/fr/coronavirus/

Avertissement

Suite au COVID-19

Certaines manifestations peuvent êtres annulées.

Merci de vous renseigner au préalable au +32 (0) 61 29 28 27

Coche verte
Centre Touristique et Culturel
Vous êtes ici : Accueil / Découvrir / Patrimoine / Le Château à Orchimont

Le Château à Orchimont

A la fin du 10ème siècle, on découvre un comté d’Orchimont. Sa construction féodale était le siège d’une seigneurie importante. Le comte Godefroid touchait la dîme rentable sur les offrandes des pèlerins qui venaient honorer saint Gangulphe dans l’église de Gedinne. Malheureusement, les reliques du grand saint furent volées et se retrouvèrent à Florennes qui en profita pour construire une abbaye.

Au 13ème siècle, sous Jacques 1er, le comté d’Orchimont s’étendait au nord jusqu’au village de Sart-Custinne ; à l’ouest jusque Laval-Dieu ; au sud jusque Nouvion (deux bourgades françaises) et à l’est jusque Naômé. On peut dire - sans exagérer - qu’Orchimont fut à cette époque la capitale historique de la Basse-Semois.

Mais lors des siècles qui suivirent, Orchimont devint la proie des différents seigneurs et pays voisins.

La forteresse, au début du 15ème siècle, devint même le « Château des Ecorcheurs » : ramassis d’aventuriers, de mercenaires, de routiers qui pillaient toute la région. En 1436, le château fut détruit pour la première fois. Au fur et à mesure des conflits qui suivirent, il fut démoli, reconstruit, saccagé, réhabilité par les Français, les Espagnols, les Pays-Bas, les Sans-Culottes, …

En 1878, une nouvelle route reliant le village à Vresse fut construite. Hélas, elle encerclait le site de la vieille forteresse.

Aujourd’hui, un manoir moderne a succédé aux anciennes bâtisses. Néanmoins, vous pourrez encore apercevoir une tourelle et quelques murs, témoins d’un passé à la fois malheureux et glorieux.

Actions sur le document