Information

Retrouvez toutes les informations concernant le Coronavirus - COVID-19 sur http://www.vresse-sur-semois.be/fr/coronavirus/

Avertissement

Tous les événements sont reportés indéfiniment

Coche verte
Centre Touristique et Culturel
Vous êtes ici : Accueil / Découvrir / Patrimoine / Les Pierres du Diable à Alle

Les Pierres du Diable à Alle

Si le Bon Dieu n’avait pas créé le diable, je crois que ce seraient les rives de la Semois qui l’auraient inventé…

Vous pouvez parcourir le Sentier du Diable qui, avec ses bizarres accidents géologiques, vous mènera à la Roche Percée et au Trou du Diable.

Mais ce que je veux vous conter ici, ce sont les Pierres du Diable, en face du parc récréatif Récréalle. Elles se composent de trois monolithes qui émergent de la Semois. Certains y ont vu là un lieu de culte celtique et druidique, d’autres tout simplement un site pittoresque.

Mais l’essentiel n’est-ce pas la légende qui est attachée à cet endroit ?

Elle nous rapporte que le diable, voyant les habitants de Alle ériger une nouvelle église, rentre dans une colère satanique. Il se rend sur le sommet de la colline qui surplombe la Semois et précipite d’énormes rochers dans la rivière. Il ricanait en se disant qu’ainsi le village et son église seraient noyés. Mais saint Michel veillait sur les intentions infernales de ce Lucifer local. Alors que quelques roches sont déjà tombées, c’est lui le diable surpris par l’archange qui est plongé dans le vide. Il s’abat sur une des pierres qu’il vient de basculer. Et l’on voit encore l’empreinte profonde de son pied.

Le village ne fut pas englouti. Au contraire, il vous accueillera avec joie ; une joie que vous apprécierez en voyant ses maisons basses en sombres pierres, son lavoir de Chourdevau avec ses quatre bassins qui ne paraissent désertés que depuis hier. Découvrez aussi les séchoirs à tabac : n’est-ce pas dans ce village que les premiers plants de l’herbe à Nicot ont trouvé vie au bord de la Semois ? Puis visitez Ardoisalle et son ancienne galerie d’extraction du schiste (voir chapitre « Ardoisalle »).

Actions sur le document